LOGOAPM57

ASSOCIATION DES PIEGEURS MOSELLANS

 

Créée en 1988, l’A.P.M. regroupe aujourd’hui plus de 600 piégeurs agréés. Nous avons fêté notre 30ème anniversaire en septembre 2018. Nous disposons d’un sentier de piégeage sur le centre de formation de la Fédération des Chasseurs de la Moselle situé à Morhange. Toujours en évolution, ce sont maintenant plus de 250 pièges qui ont été installés tout au long d’un parcours de 450 mètres sous-bois. On ne trouve nulle part un sentier de piégeage aussi élaboré.

Le piégeage en milieu urbain.

C’est une intervention de piégeage à la demande d’un particulier ou d’une mairie, sur un terrain qui ne fait pas partie d’un lot de chasse.

C’est un piégeage à l’intérieur des bâtiments, cours et jardins, installations d’élevage et d’une façon générale, aux enclos attenants à l’habitation visés au I de l’article L. 424-3 du Code de l’Environnement. On ne peut pas placer un piège sur le domaine public tel un trottoir, par exemple lorsque les renards font les poubelles.

Le propriétaire possède le droit de destruction chez lui, il peut piéger lui-même, une grande partie de la législation piégeage ne s’applique pas, par exemple pas besoin d’être agréé, pas de distance des pièges par rapport aux habitations et routes, pas de pancartes, etc. Par contre le propriétaire doit avoir subi des dégâts et ensuite seulement il peut se défendre. On conseille toujours de déléguer cette faculté à un piégeur agréé, qui connait les pièges et risque moins de provoquer des accidents. Souvent les problèmes arrivent avec des personnes qui se « débrouillent » avec de vieux pièges à dents dont l’usage est prohibé, quand ce n’est pas avec du poison.

L’APM intervient uniquement sur les communes ayant signé une convention piégeage, à l’heure actuelle nous avons plus de 400 communes en convention.

L’avantage de la convention est qu’elle précise le rôle de chacun et que l’intervention est couverte par une assurance RC piégeage. A la fin de l’année, si l’APM a réalisé des captures, elle fait parvenir à la mairie une facture selon un barème établi qui nous permet de récupérer de l’argent pour acheter des pièges, des grains pour capturer les pigeons, etc. Les piégeurs qui réalisent ces interventions restent des bénévoles.

Quand un particulier a des dégâts, il téléphone à la FDC 57 qui le renvoie sur l’un de nos responsables de secteur. Celui-ci va demander au particulier d’aller en mairie pour récupérer une attestation de piégeage munie du cachet de la mairie, ainsi la mairie est au courant qu’il y a une opération de piégeage qui est déclenchée. Le particulier donnera cette attestation au piégeur (qui a été envoyé par le responsable de secteur), qui remplira le reste du document. En signant le document, la victime délègue son droit de destruction au piégeur. Le piégeur examine la situation et c’est lui qui décide s’il est opportun de placer un piège. Un piège est posé, il est surveillé par le particulier qui avise le piégeur dès qu’il y a un changement, piège déclenché, animal capturé… A la fin de l’opération, l’attestation est remise au responsable de secteur qui la transmet à l’APM pour le 1er juillet. Il est très important de récupérer une attestation de dégâts, tous les préjudices (plus de 50 000 euros par an) sont recensés pour étayer le classement nuisible des espèces.

Le piégeage sur un territoire de chasse.

C’est le piégeage sur un lot de chasse communal, domanial ou une réserve. Les piégeurs piègent pour la plupart sur des territoires de chasse où il reste encore un peu de petit gibier.

De nos jours, il est impossible de conserver du petit gibier sans une régulation des prédateurs. Le but n’est pas d’éradiquer certaines espèces, mais d’essayer de maintenir un équilibre proies-prédateurs.

Au préalable, il faut faire une déclaration de piégeage en mairie. Utilisez le document fourni par l’APM et la FDC 57. C’est une déclaration de piégeage, le maire ne peut pas vous empêcher de piéger, ce n’est pas une demande d’autorisation. Le maire vise la déclaration et l’affiche sur le panneau d’affichage officiel. Il en remet un double au déclarant qui doit être en mesure de la présenter en cas de contrôle. La déclaration est annuelle, dans tous les cas elle se termine le 30 juin suivant.

Les pièges sont placés sur le terrain en respectant la législation piégeage, tous les pièges sont marqués au numéro d’agrément du piégeur. Le piégeur relève ses pièges tous les matins et tient un relevé à jour de ses captures.

A la fin de la saison, le piégeur renvoie son bilan de capture entre le 1er juillet et le 30 septembre à l’APM. Toutes les captures doivent être signalées, même les animaux relâchés. L’APM avec la FDC 57 réalise un bilan qui est transmis à la DDT.

Le piégeage est une activité très encadrée, ne vous mettez pas en infraction !

Vous trouverez sur le site de la FDC 57 dans la rubrique les formulaires ainsi que dans les arrêtés, tous les documents nécessaires pour le piégeage:

La déclaration de piégeage pour piéger sur un territoire de chasse.

Le relevé de capture annuel.

L'attestation pour piéger chez un particulier ou signaler des dégâts.

Les arrêtés en vigueur sur les nuisibles.

VOUS SOUHAITEZ DEVENIR PIEGEUR AGREE :

 

Pour devenir piégeur agréé, inscrivez-vous en envoyant le formulaire d’inscription complété, à la Fédération des Chasseurs de Moselle 1 rue de la Passotte 57070 METZ

Dès que nous avons une cinquantaine d'inscrits, nous organisons un stage. Il n'y a pas de calendrier prévu à l'avance. Une journée en salle (au siège de la FDC 57) pour la biologie des espèces et la législation et une deuxième journée pour la pratique et la manipulation sur le terrain, au centre de formation de la FDC 57 à Morhange.

L'A.P.M. participe également à tous les stages de formation des nouveaux piégeurs en étroite collaboration avec la F.D.C. 57 et l'O.N.C.F.S. L'A.P.M. organise aussi d'autres stages de perfectionnement et de remise à niveaux.

UN PROBLEME, UNE QUESTION SUR LE PIEGEAGE EN MOSELLE:

Contactez l’Association des Piégeurs Mosellans.

Au siège : 03 87 75 82 82 ou le service technique de la FDC 57: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ou le Président de l'A.P.M.,

Didier LEFEVRE   21 GRAND'RUE   57970 KUNTZIG

Tél : 06 88 74 33 39 Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sites internet associés : www.piegeurs.com et www.unapaf.com

RESPONSABLES DU PIEGEAGE CHEZ LES PARTICULIERS

BOULAY

RELTIEN Daniel

06 71 68 39 14

CHATEAU SALINS

ROBIN Jean Paul

06 87 09 55 00

FORBACH

KOUVER Antoine

06 77 81 24 33

METZ-VILLE METZ-CAMPAGNE

BELLONI Jean

06 14 14 28 90

SARREBOURG

PARISET Gilbert

06 85 03 01 81

SARREGUEMINES

SORARUFF Charly

06 13 23 18 20

THIONVILLE

BROSIUS René

06 18 30 41 02